Travail et vie de famille : quel équilibre ?

Un des sujets qui revient le plus souvent à propos de la vie professionnelle est celui de l’équilibre entre les différentes sphères de nos existences. En particulier entre le travail et la vie de famille. Si cette question est souvent source de tensions, ce n’est pas seulement en raison de nos agendas surchargés. C’est aussi parce qu’elle se trouve à la croisée de deux paradigmes, révélateurs parfois d’une certaine opposition de générations.

Pour les seniors, héritiers des années 1980 et, plus largement, de l’esprit moderne, le travail a souvent été considéré comme le lieu principal de la réalisation de soi. Le danger de cette vision est de voir la vie professionnelle envahir tout l’espace de la vie, au point de menacer la vie des couples et des familles. Au point aussi de se retrouver largement démuni face à un revers professionnel, un licenciement, un départ à la retraite,… alors que la vie professionnelle est perçue comme le tout de la vie et de l’existence sociale.

A l’inverse, et en réaction à la précarisation de l’emploi liée à une crise économique que les jeunes générations n’ont cessé de connaître, la vision postmoderne de la vie professionnelle tend à n’en faire qu’une dimension parmi d’autres de l’existence. Voire une dimension secondaire dont on se passerait volontiers si elle n’était nécessaire à la subsistance. Le risque de cette vision est de conduire à vider de son sens une part importante de la vie. Difficile de rester motivé au travail si celui-ci n’a qu’une fonction alimentaire.

Il ne faut pas toutefois forcer le trait entre ces deux paradigmes et les associer de façon trop caricaturale à telle ou telle génération. En ces temps de bouleversements historiques que nous connaissons, nous oscillons nous-mêmes, la plupart du temps, entre ces deux visions. Parfois même, nous passons subitement de l’une à l’autre.

Mais oscillation ne signifie pas équilibre. Comment dès lors parvenir à cette vision unifiée du travail et de la vie, dans laquelle accorder de façon équilibrée la place que nous souhaitons aux différentes sphères de notre existence ?

La plupart du temps, pris par le temps justement, nous nous laissons entrainer dans une course sans fin sans parvenir à faire véritablement le point. Nous nous disons que nous allons nous arrêter pour y réfléchir demain. Toujours demain.

En prenant la décision de caler ce coaching dans votre agenda, vous allez pouvoir vous donner le temps dont vous avez besoin pour respirer. Puis vous n’aurez qu’à vous vous laisser conduire : le coach vous donnera les moyens de redessiner vos priorités et de reprendre votre vie en main.

Demander des informations sur cet accompagnement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.